IPTV on Demand – Quel boitier IPTV Choisir ?

IPTV on Demand – Quel boitier IPTV Choisir ?

Gageons que si vous lisez ceci, c’est que la TNT vous tire des bâillements d’hippopotame et que votre antenne satellite va bientôt finir en jardinière après un atelier DIY en famille. Parmi la foultitude des solutions TV sur le marché, l’IPTV a donc déjà remporté votre adhésion. Justement encore faut-il adhérer… Mais à quel abonnement ? Là est la question. Et ici les pistes de réponse.

Les offres de boitiers IPTV

Dans la famille FAI…

La préhistoire s’est achevée en 2002, vous saviez ? Quand Free a lancé sa TV par ADSL, première offre IPTV du marché français. Depuis, l’histoire s’est accélérée, le marché s’est démultiplié et c’est aujourd’hui l’apogée de l’IPTV. L’offre est hyper foisonnante, ultra évolutive et, parmi cette jungle, les FAI historiques ont une longueur d’avance : ils sont déjà installés dans votre salon !

Bouygues, Free, Orange et SFR… Si les 4 FAI-tastiques rivalisent férocement à coup de bouquets où les chaînes TV proposées sont toujours plus nombreuses. Les comparateurs peinent à distinguer le vainqueur. Bien qu’ils parviennent parfois à désigner un perdant. Le plus cher ou le plus lent. Free, le plus jeune des FAI, s’est illustré en 2015 avec le lancement de la Freebox Mini 4K, première box Android TV du marché français. Suivi de près, début 2016, par le grand frère Bouygues et sa Bbox Miami. Ces deux boitiers ont l’avantage d’être gratuits pour toute souscription. Et Bouygues d’être moins cher que l’ado de la famille FAI. Pour le moment. Si vous songez à changer de fournisseur d’accès, le bon choix IPTV est à faire entre ces deux-là.

Dans le reste de l’univers IPTV…

Si vous voulez vous émanciper de la famille FAI (opérateur internet), munissez d’une box Android. Avec ce matériel, et après le téléchargement de quelques applis sur le Play Store, les portes s’ouvrent, vous passez de l’autre côté du Mur et vous allez prendre une sacrée bouffée d’air… Voire une bonne claque dans la figure !

Car il y a de tout de ce côté-ci du Mur ! Du tout à fait légal et… Du beaucoup moins. Questions droits d’auteur s’entend. Où l’on retrouve le même problème qu’avec le piratage. Nous dénonçons bien sûr avec force ces comportements. Et on imagine que cela aura la même efficacité dissuasive que pour le téléchargement illégal dont on constate qu’il recule jour après jour…

L’offre légale vous permettra de souscrire des abonnements auprès de myCanal, Bein Sports, Molotov TV (36 chaînes), OCS ou encore Netflix selon vos appétences. Cependant l’absence de plateforme centralisatrice (Molotov doit croître encore), les prestations resserrées tant sur les thématiques que sur les types de services (Bein ne fournit que du sport et Netflix que de la VOD), et les tarifs mensuels conséquents laissent inoccupée une importante part de marché.

Est-ce que c’est légal ?

C’est dans ce pays joyeux que les offres illégales croissent et multiplient. Nécessairement plus alléchantes. Elles vous promettent pléthore de chaînes pour un tarif de 50 à 80 euros à l’année. Autant dire que la part de marché est juteuse. Mais elle n’a rien d’un long fleuve tranquille : parfois la HD promise se révèle être de la SF où la fluidité n’est pas forcément au rendez-vous. Certains fournisseurs sont bloqués par les 4 FAI, tandis que d’autres – Evanesco ! Pouf !– disparaissent après 3 mois seulement, faisant ainsi encore plus d’économies que vous…

Pourtant la tentation continue d’opérer et les abonnés à ce type de prestations, fustigées par ailleurs, sont légions. Les stratégies de communication de ces boîtes se concentrent sur les réseaux sociaux, notamment Facebook où elles pullulent. La plupart proposent, pour rassurer les frileux, des offres « découverte » à 2€ les 24h ou 4 les 48. Mais attention, certaines ne vous offriront pas grand-chose durant ce délai, sinon des images de mauvaise qualité, et se contenteront de vous délester de votre menue monnaie.

Pour autant, des offres plus sérieuses existent. Les forums dédiés regorgent de noms qui commenceraient à perdurer. Achetables sur Ebay ou sur Aliexpress. Certains voient dans ces marques une preuve de professionalisme et de pérennité. On peut citer Subtv, SmartIPTV, Neo TV PRO, Iptv France Volka IPTV, Atlas PRO IPTV, Maestrosharing, Satfrog… Avec ces pirates-là, assiste-t-on dans le domaine télévisuel à une révolution comme celles des radios pirates dans les années 60, qui inspirèrent les futures radios FM ? Serez-vous prêt à brancher le port HDMI d’une de ces box sur votre TV ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *