Comment devenir pro-gamer ? Joueur professionnel eSport

Comment devenir pro-gamer ? Joueur professionnel eSport

Êtes-vous un joueur endurci ? Personne ne peut vous battre sur League Of Legend ou vous faites mordre la poussière à tous les joueurs sur Fortnite ? Puisque vous êtes un phénomène du jeu vidéo, n’avez-vous jamais pensé à en faire votre métier et devenir professionnel ? Voyons ensemble comment devenir pro-gamer

Le guide pour devenir joueur professionnel

img_5d7a0941e8cb7.jpg

Je ne plaisante pas que devenir pro gamer sur PC ou consoles n’est pas ou plus une utopie. Si dix ans en arrière, être professionnel signifiait gagner du matériel informatique avec un petit chèque, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les compétitions sur Fortnite rapportent des millions à ceux qui les remportent, le streaming, les vidéos sur Youtube ainsi que les contrats commerciaux avec des marques rapportent drainent là aussi plusieurs millions d’euros. N’avez-vous pas droit, vous aussi à votre part du gâteau ?

Comment devenir pro-gamer ?

Si aux USA en Corée du Sud ou au Japon, être un joueur de jeux vidéo qui pratique l’eSport en compétition fait de vous un véritable athlète à tous égards (un professionnel de l’industrie du jeu vidéo gagne presque autant qu’un joueur de football ou de tennis, je ne plaisante pas). Ce n’est pas forcément le cas en France.

La tendance change pourtant depuis quelque temps, notamment sous l’impulsion de Fortnite. Le rêve de tous les joueurs de gagner leur vie en jouant à Fifa, Call of Duty, League of Legends, StarCraft pourrait devenir réalité. Mais rappelez-vous que ce n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Si être pro-gamer signifie forcément d’être bon dans votre jeu préféré, cela signifie aussi que vous savez gérer la pression, être en mesure de vous entraîner plusieurs heures par semaine pour entretenir votre niveau et enfin répondre aux sollicitations des médias et de vos sponsors. Rappelez-vous que pour faire de l’eSport et devenir le numéro un, la route est semée d’embuches et de sacrifices.

Pour devenir un joueur professionnel, il y a un certain nombre de règles à suivre. La première est qu’un pro-gamer s’il veut être le meilleur, doit se spécialiser sur un seul jeu vidéo. Il est presque impossible de performer sur plusieurs jeux en même temps, tant les skills à apprendre et à maîtriser sont important. Il vous faudra donc définir très tôt si vous être plutôt FIFA, Call of Duty ou StarCraft.

Une autre règle très importante est le choix de la plateforme sur laquelle jouer. Console ou PC ? Playstation, Xbox ou les deux ? Ce qui peut vous aider à choisir une plateforme est de mesurer la concurrence sur celle-ci. De voir si elle est pérenne. Faut-il se spécialiser sur un jeu de niche sur Playstation 3 en 2019 ? Non. L’audience est nulle, la plateforme est morte et aucun sponsor ne sera prêt à vous suivre, même si vous êtes le meilleur du monde.

Mais la règle la plus importante est l’entraînement. Votre capacité à jouer et à vous entraîner, à défier d’autres joueurs en multijoueur ou l’ordinateur, définiront vos skills. Même si comme pour le sport certaines personnes ont des capacités naturelles plus élevées que d’autres, l’entraînement est la clef pour devenir le meilleur joueur.

Depuis les premiers jeux multijoueurs en ligne, lorsque vous commencez à joueur sur un jeu, que vous soyez un « noob » ou un « bambi » comme on dit aujourd’hui. Vous êtes rapidement dépassés par les joueurs plus expérimentés et vous serez mis à la porte dans un instant. Mais une règle très importante est de ne jamais abandonner et si vous êtes convaincu de prendre cette profession et faire une carrière dans les jeux vidéo, vous devez avoir beaucoup de patience et de détermination. Vous verrez qu’avec le temps vous dominerait le jeu. Alors il sera temps de vous inscrire à des compétitions.

En jouant avec vos adversaires, vous apprendrez à les connaître, au début vous allez les copier, ensuite vous allez anticiper leurs actions avant de créer vos propres mouvements et vos propres tactiques.

Où pratiquer l’eSport ? À quelle fédération doit-on s’affilier ?

img_5d7a0d48a7a4f.jpg

La deuxième étape du guide pour devenir des jeux professionnels est d’arrêter l’amateurisme en adhérant à une fédération. En vous affiliant, vous obtiendrez un support et des informations pour commencer à jouer dans des compétitions et des tournois réels. Commençons par le site web de France eSport, une association à but non lucratif qui fait office de fédération en France (créée en 2016).

Un autre site très important que vous devez visiter le site de la FFJV ( Fédération française de jeux vidéo) et le FFJVR (Fédération française de jeux vidéo et de réseau), ces deux organisations promeuvent le sport numérique en France. Actuellement, la FFJV représente plus de 3000 licenciés et 100 tournois affiliés.

Enfin, je vous propose un autre site eSport important, c’est ESL Play l’un des plus grands réseaux de l’industrie mondiale du jeu qui vous propose des tournois à tous les niveaux de jeu et d’habileté, avec des chiffres ahurissants comme 7 millions de membres, plusieurs millions de matchs joués dans presque 100 000 tournois.

Comment gagner de l’argent grâce à l’eSport ?

img_5d7a0d624829e.jpg

Tout le monde n’a malheureusement pas les capacités pour devenir pro-gamer et empocher les millions d’euros promis aux stars de la discipline. Heureusement pour les simples amateurs il est tout de même possible de se faire de l’argent en pariant. Le principe est très simple. Le fonctionnement est identique à un pari sportif classique. Vous pouvez parier sur l’équipe gagnante d’un match de counter-strike comme vous pouvez le faire pour un match de football Paris – OM par exemple. Là aussi le pari E-sportif s’organise et il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes, comme parier-esport.com vous permettant de trouver les meilleurs offres pour parier en ligne.

Conclusion

Vous voilà au bout de notre guide. J’espère qu’il vous aura été utile. Et je souhaite que vous puissiez devenir professionnel ou en tout cas que l’Esport puisse vous rapporter de l’argent. Ce domaine à bien évoluer depuis le temps où je jouais à haut niveau sur Day Of Defeat (de 2002 à 2005). À l’époque, les seuls joueurs pouvant espérer devenir professionnels jouaient à CS, Warcraft 3, Unreal ou Quake. Ces joueurs se comptaient sur les doigts d’une main. Ils étaient des stars dans leur domaine. Des vidéos bien montées relataient leurs exploits en LAN (que de souvenir sur ChoualBox) mais finalement ils ne gagnaient pas un copec (ou très peu). J’ai rêvé moi aussi professionnel, mais les possibilités étaient nulles. Alors un conseil, ne laissez pas passer votre chance aujourd’hui où les possibilités sont beaucoup plus nombreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *