Comment bien choisir votre montre ou votre bracelet connecté ?

Comment bien choisir votre montre ou votre bracelet connecté ?

Vous ai-je déjà parlé de ce collègue de bureau, très sympa mais un chouia crâneur, qui joue toujours de sa montre connectée juste sous mon blaze, l’air de rien et trop à l’aise ? Ah, vous avez le même ? Ca tombe bien ! On vous dit ici comment lui en mettre plein les mirettes avec votre toute nouvelle smart Rolex.

Les montres connectée

Intelligente, polyvalente et … autonome ?

Une montre connectée ? Certes mais à quoi ? A votre smartphone, of course. Qui n’est jamais bien loin… Cependant, aussi pratique soit-il, votre mobile nécessite au moins l’usage d’une main. Alors que la montre connectée vous laisse les deux mains libres, et vibre pour vous avertir tandis que vous œuvrez à je-ne-sais-quoi-encore-de-capital pour le devenir de l’humanité… Alerté par votre smart montre, vous retirez alors la main du paquet de chips que vous êtes en train d’exécuter devant Netflix. L’écran affiche le nom de votre correspondant, son message et vous pouvez lui dicter votre réponse grâce à la reconnaissance vocale…Oui, mais pas la bouche pleine !

Prise d’appels, baladeur musical, coach sportif : avec tous ses usages, la montre connectée peut vite s’avérer indispensable. Un critère utile à privilégier en matière de choix est donc l’autonomie. Pour le reste, c’est une question de goût, de coup de cœurs et d’affinités. Comme pour n’importe quelle montre.

L’Apple Watch Series 3 : la reine s’émancipe du roi.

Enfin ! Elle a sa 4G. L’Apple Watch, reine des montres connectées ne dépend donc plus de l’Iphone. C’est là la seule vraie nouveauté de cette dernière version par rapport à la Series 2. Le boitier reste inchangé, l’ergonomie aussi tout comme la qualité impeccable de l’ensemble. Comment s’en plaindre ?

Quant au nouveau système 4G, il offre une nouvelle flexibilité d’utilisation et l’on peut envisager de sortir son footing sans son Iphone. De ce point de vue, l’apple Watch Séries 3 assure d’ailleurs des appels de très bonne qualité.

Avec sa lisibilité idéale et son autonomie de 48 h en usage classique (réduite à 24 h avec un usage exclusivement 4G) l’Apple Watch Series 3 est la valeur sûre des montres connectées et la meilleure façon de calmer le crâneur du bureau. Sachant qu’avec certaines finitions, la reine culmine à 1 499 €, vous pouvez même estourbir le fanfaron pour un sacré moment.

La Samsung Gear S3 : une gueule de tocante, un cœur de gagnante.

Plus belle, plus grande et plus autonome encore que sa petite sœur, la nouvelle Samsung, lancée pourtant au tout début 2017, reste confortablement installée sur le podium. Classe avec son cerclage de métal et son écran 1.8×1.9 pouces, elle convient aux poignets bien charpentés. Robuste, elle propose un écran traité contre les chutes avec une belle résolution et une lisibilité appréciable même sous un ciel dégagé.

Le domaine dans lequel la Gear S3 excelle c’est sur la délicate question de l’ergonomie : son cadran n’est pas simplement beau, il permet surtout de naviguer entre les options. Son OS maison, Tizen, se révèle d’ailleurs très fluide bien qu’il manque beaucoup d’incontournables sur l’app store : Facebook et Twitter en tête. (Vivre sans ? C’est possible, docteur ?)

Le 4G LTE vous autoris appels, emails et SMS sans avoir besoin du WiFi. Et ses multiples capteurs vous permettent de tracker et de partager votre activité de sportif. De quoi en jeter plein la vue au frimeur du bureau même quand on n’y est pas !

Lumiwatch : son écran à la taille de votre bras.

Celle-là vient juste d’apparaître sur le marché et fait un sacré remue-ménage. Et pour cause, elle en jette. Ou du moins elle projette. Sur votre bras. Qu’elle transforme en écran tactile ! Vous imaginez la tronche incrédule du collègue, en train de se demander si ce n’est pas une caméra cachée de chez Syfy ?

Quant à ce qu’elle a sous le capot, ce n’est pas une blague. Une puce Qualcomm cadencée à 1,2 GHz, 768 de RAM, 4 Go de stockage ! Son micro-projecteur de 15 lumen possède 3 lasers grâce auxquels il affiche une zone interactive de 40 cm2 sur votre avant-bras.

Bon, c’est clair, vous la voulez déjà… Vous la googlisez illico presto mais… Keep calm et commencez à économiser 500 euros ( le prix annoncé à sa sortie) ! Lumiwatch n’est encore qu’un prototype.

Huawei Watch 2 Sport: solide sportive

Après plusieurs modèles qui tentaient de faire rimer mode et technologique sans y parvenir, voilà la déclinaison sportwear de la Watch 2 de Huawei.

Si la finesse n’est pas au rendez-vous (1,3 cm d’épaisseur), Huawei Watch 2 Sport embarque en contrepartie une foultitude de capteurs et de fonctionnalités. Cependant l’ergonomie n’est pas à la hauteur de cet arsenal puisqu’elle manque cruellement d’une molette de navigation. Quant à l’écran, il est étrangement petit par rapport à la taille de la montre.

Par contre, niveau autonomie, la Watch 2 rejoint le peloton de tête. De même avec sa compatibilité 4G qui vous libère de l’obligation de penser à prendre tout le temps votre mobile. Ce qui, en plus de sa belle allure citadine, ne manquera pas d’agacer notre collègue.

Sinon, si vous voulez clouer définitivement le bec au bêcheur, nous vous signalons l’Exospace B55 Yachting, le dernier chronographe connecté de Breitling… Certes destinée, du fait de ses fonctions spécifiques, à des navigateurs professionnels, cette montre aura pour mérite de laisser le fâcheux fumant de jalousie dans votre sillage. Seul inconvénient, votre montre ne sera vraiment utile que si vous pensez à acheter un trimaran avec…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *