Quel mini PC choisir ?

Quel mini PC choisir ?

Rivalisant avec les tours de nos PC de bureau, les minis PC se révèlent des associés silencieux, peu encombrants et peu gloutons. Maintenant que vous connaissez tous les avantages après avoir lu notre article sur les Mini PC. On ne pouvait pas, face aux succès de ces derniers, ne pas faire un article sur le sujet, sur comment bien choisir son mini PC ! Le voici, pour vous aider à faire votre choix dans cette déferlante de mini-machines.

Les mini PC sur Aliexpress – La solution pas cher

Lorqu’on va acheter un ordinateur on a tendance à toujours vouloir prendre les quelques grandes marques connues. Sauf que dans l’optique de faire de plus grandes marges, sur des PC déjà assemblés certaine ne choisise pas toujours les meilleurs composants (surtout la carte mère). Tant qu’à faire autant opter pour les alternatives chinoises non ? Pour avoir acheté un mini PC pour ma conjointe sur Aliexpress je n’ai pas été déçu. Voici les solutions :

Lenovo ThinkCentre M900-Tiny

Un MiniPC de professionnel qui tourne d’ailleurs sous Windows 10 Pro. Modèle puissant avec son processeur Intel Core i7 6700T cadencé à 2,8 GHz, il est muni de 8 Go de DDR 4 et d’un SSD de 256 Go. Pour sa connectique : 2 ports USB 3.0, deux jacks entrée et sortie audios, un Ethernet et un Display Port. Notons cependant un grand absent : l’HDMI.

Peu encombrant et léger, il s’accroche facilement derrière votre écran grâce à son support dédié. Ce modèle d’entreprise s’adapte parfaitement à toutes les nouvelles exigences de la vie de famille et peut aussi parfaitement convenir aux indépendants qui travaillent à domicile.

Gygabyte Brix Gaming GT : le pc gamer qui a tout d’un grand.

Sous son look de compétition, il met tout le monde d’accord avec son CPU Core i7-6700HQ, ses 32 Go de RAM et sa carte graphique Pcle GTX 950. Niveau stockage, on a droit à un SSD de 240 Go en tandem avec 1 To HDD 7200 rpm pour la capacité de stockage. Sa connectique se montre généreuse avec 2 ports USB 3.1, 4 USB 3.0 et un port Ethernet. Une très belle machine dont les tarifs sont à la hauteur des performances.

Gigabyte Brix GB-BKi5HA-7200

Robuste et fixable derrière l’écran, ce MiniPC taïwanais offre 4 ports USB 3.0, un port mini Display, un HDMI, un Etheret et un jack audio. Niveau processeur c’est la 7e génération i5-7200U à 2,5 GHz qui permet à ce mini très costaud d’assumer même le visionnage très fluide de vos videos 4K. Il faut dire que pour parvenir à cet exploit, il s’appuie aussi sur sa puce graphique Intel HD 620.

Apple Mac mini .

Beau, classieux, compact, ce mini Mac promet beaucoup. La connectique est là aussi généreuse : Ethernet, 2 Thunderbolt, HDMI, 4 USB 3, lecteur de cartes SDXC, entrée et sortie jacks audios. Dans son cœur bat un Intel Core i5 bicoeur à 1,4 GHz (Turbo Boost jusqu’à 2,7 GHz). Son disque dur est de 500 Go. Seulement toute pomme a son pépon et la RAM de 4 Go ne permet de tenir toutes ces promesses Vendu nu sans clavier, souris ni écran, à un prix de 549 €, le Mac mini se révèle plus esthétique qu’athlétique. Et au final, il déçoit un peu.

Asus VivoMini UN65H

Décliné en plusieurs configurations, il retient l’attention avec le processeur i5 65200U à 2,3 Ghz, 8Go de mémoire vive, son SSD de 128 Go et son disque dur de 500 Go. Associant la rapidité et la puissance de stockage, cet Asus convient bien aux usages vidéo et photo. Sa connectique propose 2 ports USB 3.0, un Ethernet et un HDMI auxquels il faut ajouter un port Display et un jack entrée-sortie.

Acer Revo Build

Concept modulable, la base contient l’alimentation, la carte-mère, la RAM et le stockage de base. Les modules supplémentaires permettent d’ajouter une carte graphique plus puissante, un autre disque dur, une carte son ou un chargeur mobile sans contact. Chaque module fonctionne de manière indépendante et le disque dur peut ainsi vous accompagner partout où vous le souhaitez. Le modèle d’entrée de gamme propose un Intel Celeron Dual Core à 1,6 GHz tandis que la gamme supérieure fonctionne autour d’un N3700 Quad-Core à ,6 GHz.

Attribuer la palme en matière de MiniPC n’est pas seulement un exercice compliqué. Il est aussi sans réel intérêt. Le meilleur choix est celui qui correspond le mieux à l’usage que vous destinez à votre future acquisition. Ne pouvant plus, au vu de ses performances, être cantonné au simple rôle de poste de surf Internet, le MiniPc s’apprête à prendre une place particulière dans nos maisons. Celle que nous allons lui inventer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *