Le maquettisme une passion de Geek

Le maquettisme une passion de Geek

N’avez-vous jamais remarqué que la passion du maquettisme est plus répandue chez les adultes (qui auraient dû quitter le monde du jeu depuis longtemps) que chez les enfants. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ?

On sait tous que les Geeks sont de grands enfants, le maquettisme leur permet de le rester sans pour autant paraître complètement enfantins. Il ne fait aucun doute que la modélisation est une véritable passion, j’ai moi-même en mon temps construit de nombreuses maquettes avec mon père. Je trouve ce passe-temps résolument geek, et je souhaitais en parler sur le site. D’autant plus que les maquettes d’aujourd’hui embarquent de plus en plus d’électroniques et autres capteurs.

Enfin dans la culture, Sheldon dans « The Big Bang Théory » n’est-il pas lui même fan de petit-train ? Peindre et créer des scènes Warhammer n’est-il pas au fond du maquettisme ? Quoi de plus Geek que la franchise Star Wars ? Eh bien, ModelSpace propose des faucon Millenium à faire soit-même (une maquette de 11kg tout de même 🙂 ). De plus, à l’heure où les loisirs DIY prennent de plus en plus d’importances, le maquettisme est donc tendance. Alors pour toutes ces raisons voici un petit billet sur le sujet.

L’importance de cultiver un passe-temps.

Aujourd’hui plus que jamais, cultiver un passe-temps devrait faire partie intégrante de la vie de chacun, car il aide à soulager les tensions d’un travail probablement (trop) stressant, à stimuler la créativité, à ouvrir son esprit et faire autre chose que regarder la TV (lâcher Netflix fait du bien aussi 😉 ).

Lire aussi
Comment savoir si on est un geek ?

Il est important de se créer des espaces dans lesquels on peut trouver refuge et tranquillité. Le travail et les problèmes quotidiens nous obligent à vivre frénétiquement. Le maquettisme apparaît donc comme un un passe-temps intelligent, qui place le moment de détente dans une autre dimension résolument relaxante. De plus il permet souvent d’impliquer enfants (ou petits-enfants). Ce qui en fait aussi une activité sociable (je pense qu’il faut oublier l’image que l’on se fait du papi qui fait une maquette seul dans son garage).

Le maquettisme : une grande passion, en miniature.

Le modélisme ou maquettisme est souvent séparé en deux catégories. Les maquettes statiques et les dynamiques.

Derrière la modélisation dynamique se trouvent tous les modèles qui peuvent être guidés. On parle des trains miniatures dont le réseau est bien souvent plus impressionnant que le train en lui même. Les avions, hélicoptère, voitures et autres bateaux radio commandés font eux aussi partie du lot.

Quant à la modélisation statique il s’agit plutôt de reproduite le plus fidèlement et le plus méticuleusement des véhicules, des scènes de vie ou des paysages.

L’importance de l’échelle.

En parlant de modélisation, nous ne pouvons qu’insister sur le concept d’  » échelle «  : l’unité de mesure qui sert à comprendre combien de fois le modèle est plus petit que le modèle réel. Normalement, celle-ci est indiquée avec deux chiffres séparés d’un point. Par exemple, 1:16 signifie que le modèle est 16 fois plus petit que le modèle réel.

C’est particulièrement vrai dans le domaine de la modélisation statique des voitures et des motos (regardez sous vos majorettes), alors que certains secteurs présentent d’autres particularités. En fait, nous trouvons une petite diversité dans le domaine du modélisme ferroviaire, où un acronyme différent est appliqué pour chaque échelle, parmi les plus courants il y a HO et N.

Lire aussi
Les prochaines conventions geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *