Jardin connecté : Comment cultiver en intérieur quand on est geek ?

Jardin connecté : Comment cultiver en intérieur quand on est geek ?

Smartphone, smarthome, smartwatch… Et pourquoi pas aussi un smartgarden ? Silence, ça pousse… Et ça se connecte ! Pots de fleurs intelligents, capteurs avec appli dédiée et même les robots-outils : la high-tech étend ses ramifications à l’extérieur de la maison pour le grand bonheur du geek. D’ailleurs, le jardinier et lui vont-ils se retrouver autour d’un arrosoir wifi pour se découvrir des connexions inattendues ? Les possibilités fleurissent tandis que la technologie révolutionne doucement mais sûrement nos usages, même en matière de jardinage !

Offres de jardins connectés d’intérieur

Quel coup de pot…

Un pot c’est idiot. Pour rester poli. Mais un pot intelligent ? On en fait quoi ? Et bien on le regarde faire !

Doté d’une réserve d’eau de plus de 2 litres, le Parrot Pot vient chercher là la nourriture pour la plante dont vous l’avez orné. Ses capteurs intégrés mesurent la luminosité, la température ambiante, l’humidité du sol et, ultime perfection, le taux d’engrais dans la terre. Non content de les collecter, le mignon envoie aussi les données sur l’appli dédiée. Ce qui permet d’avoir une vision parfaite de la santé de votre plante et d’aligner vos soins à ceux d’un véritable professionnel. Le Parrot Pot et son application Flower Power sont ainsi en mesure de jardiner plus de 8 000 plantes ce qui vous laisse de la marge niveau choix du végétal.

Le Planty, pot connecté aussi, a grosso modo le même profil et donc les mêmes avantages. Mais, fait notable, ce pot là possède aussi une capacité d’apprentissage qui lui permet de personnaliser les conseils qu’il vous dispense, tout en apprenant de l’environnement où il est situé.

Avec Leo, le pot 1ère classe, on retrouve aussi les mêmes fonctionnalités indispensables. La différence se joue ici dans le volume et la durée. Leo possède un réservoir d’une contenance 4 litres lui permet une autonomie de 8 semaines en hiver et de 4 en été. De quoi soulager vos amis de la fameuse corvée d’arrosage durant vos vacances.

Sachez enfin que, si vous affectionnez particulièrement vos vieux pots en terre cuite, cela ne vous interdit pas de passer au jardinage numérique. Les capteurs contenus dans ces smart-pots sont aussi vendus séparément et, placés au pied de votre camélia chéri, ils vous offriront les mêmes fiers services. Parmi ces produits là, le Xiaomi Mi Plant Flowers ou le Plant Link. Voire, pour gérer tout votre potager, le capteur Edyn qui, en plus des items classiques (luminosité, température, etc.) va jusqu’à fournir des infos concernant l’acidité et la fertilité du terrain.

Jardins 2.0 : une gestion vraiment verte !

Outre l’indispensable station météo, elle aussi reliée à votre smartphone et vous permettant de toujours garder un œil sur les conditions dans votre jardin, il existe aujourd’hui des systèmes d’irrigation connectés qui mesurent le niveau d’eau dont votre terrain a vraiment besoin.

Et que pensez-vous des robots tondeuses, très inspirés de leurs homologues d’intérieur, les robots aspirateurs ? Ils font des samedis après-midi de tonte en milieu caniculaire un souvenir drolatique ! Souvenir que vous savourez en regardant l’engin trimer à votre place. Sauf qu’il se débrouille mieux que nous, soyons honnêtes ! Muni d’un arsenal de systèmes de détection, il repère les endroits non encore tondus tout autant que les obstacles et s’arrête quand il n’y a plus rien à couper. Ainsi, ces robots tondeuses vous soulagent même de devoir vous lever pour les éteindre. Husqvarna, Gardena, Zuccheti et Indego : voilà les marques à retenir si vous aussi vous voulez connaître le plaisir d’avoir du petit personnel robotisé.

La piscine n’est pas en reste avec OFI, l’Objet Flottant Intelligent. Un ovni made in France qui vous aidera en vous indiquant en permanence l’état de votre eau. Comment ? Grâce à ses leds de 3 couleurs qui vous diront très simplement si une action est nécessaire. Il peut même dialoguer avec votre smartphone grâce à son application dédiée. Celle-ci vous permet également de transformer l’OFI en éclairage d’ambiance pour vos soirées au bord de l’eau.

Outre l’aspect nécessairement ludique que confère la high-tech à votre jardin et à vos extérieurs, il ne faut pas sous-estimer le véritable gain de cette connexion au jardin : une gestion des ressources au plus proche du besoin et de réelles économies autant en eau qu’en énergie. Le jardin connecté : une solution plus responsable qu’on veut bien le croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *